ADELF | Le livre numérique
97
page-template-default,page,page-id-97,page-child,parent-pageid-11,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.6.12,vc_responsive

Le livre numérique

title-sep

Le livre numérique prend graduellement son envol sur le marché canadien de langue française. Par rapport aux ventes globales, les ventes de livres numériques restent néanmoins toujours assez marginales (2 % ou 3 % du total), mais sont en croissance.

En matière de stratégie de développement, l’ADELF fait valoir que le déploiement du livre numérique doit se faire en association avec celui du livre imprimé. Sur un marché aussi étroit que le nôtre, il est préférable de consolider l’écosystème en place plutôt que de le dupliquer. Dans la mesure du possible, la diffusion du livre numérique devrait donc suivre le même circuit et utiliser les mêmes acteurs que le livre imprimé.

Un exemple concret : l’ADELF appuie l’idée que les acquisitions de livres numériques par les bibliothèques québécoises doivent se faire auprès des librairies agréées, comme c’est le cas pour les livres imprimés. À cet effet, l’ADELF avait appuyé, à titre de membre de la Table de concertation du livre, la création de pretnumerique.ca – une plateforme permettant l’emprunt de livres numériques par les usagers des bibliothèques publiques du Québec.
En savoir plus

L’ADELF prend part régulièrement à divers forums sur le numérique. L’ADELF a notamment participé à divers comités et forums consultatifs mis sur pied par la SODEC dans le cadre de l’élaboration de la politique québécoise du numérique en matière culturelle.
En savoir plus